Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Didier

Arnaud sur le podium de Saint Quentin cela devient un habitude

Le comité Rhône- Alpes avait deux équipes engagées dans la catégorie cadets :

- Arnaud faisait équipe avec Rayan Helal de C2S un club grenoblois

- Emile était associé à Allan Annequin de Lyon Sprint Evolution

24 équipes étaient engagées dans cette compétition et seulement 12 d’entre elles pourraient prendre le départ de la finale.

Il y aurait donc 2 courses de qualification (40 tours- 2 sprints de classement) avec Arnaud – Rayan dans la première série et Emile – Allan dans la deuxième.

Les consignes étaient simples, il fallait prendre la départ des qualifs comme si c’était une finale, assurer si possible dans le premier sprint et ensuite se faire oublier en terminant sa série sans perdre de tour, sachant qu’avec 3 points on était sûr de se qualifier.

Si on ne marquait pas dans le premier classement , il restait une deuxième chance lors du dernier sprint ..

Dans la première série, Arnaud plaçait idéalement son équipier Rayan à l’approche du 1er sprint. Rayan sans doute parmi les 3 meilleures français dans cette spécialité remportait le sprint facilement, il marquait 5 points et assurait leur qualification pour la finale, il ne leur restait plus qu’à terminer la course sans prendre de risques.

Dans la deuxième série , c’est Allan, le sprinter de l’équipe qui disputait le premier sprint, bien placé par Emile, il fit un beau sprint mais 5ème il ne marquait pas de points.

Il ne restait plus que le sprint final pour se qualifier, il fallait tout donner, ça roulait très vite car 8 équipes étaient dans la même situation avec 0 point et sur ces 8 équipes seulement 2 se qualifieraient pour la finale.

Ce dernier sprint fut lancé de loin, les deux coureurs malgré l’allure très rapide restaient au contact du groupe de tête. Ils se plaçaient dans le dernier sprint , prenaient la 6ème place.et se qualifiaient avec 0 points mais c’est le classement du dernier sprint qui départageait les coureurs à égalité de points.

Nos 2 équipes allaient donc disputer la finale. C’était une réelle satisfaction car plusieurs comités comme la Normandie ou le Nord Pas de Calais ne réussir pas à se qualifier malgré 3 équipes au départ des qualifs.

La finale (80 tours soit 20 km -4 classements) se déroula à très vive allure, plus de 49km/h de moyenne. Dès le départ les attaquent se succédèrent , tous les coureurs étaient à « fond » ..

Arnaud passait le relais à Rayan à 2 tours du 1er classement, celui-ci produisait un gros effort remontait quelques concurrents et venait prendre la 3ème place (2 points).

Emile et Allan mal placés ne marquaient pas de points mais restaient au contact du groupe de tête.

L’allure demeurait soutenue jusqu’au 2ème classement ou Rayan sortait un gros sprint, bien placé par Arnaud, il s’imposait et marquait 5 points.

Emile et Allan restaient au contact, mais ne parvenait pas à se classer pour marquer des points.

A partir de là, les grosses équipes (Centre, Bretagne, Aquitaine) changèrent de stratégie, ils avaient compris que pour s’imposer, ils devaient attaquer l’équipe Arnaud-Rayal car sur des sprints bien emmenés, ils étaient tous battus.

Deux équipes, Centre et Aquitaine réussirent à sortir du peloton après le 3ème classement, Rayal qui avaient produit 2 gros sprints commençait à payer ses efforts et semblait à la peine. Arnaud à l’ouvrage bouchait quelques ‘’trous’’ pour pouvoir rester au contact du peloton, ils se classaient 6ème du 3ème classement et ne marquaient pas de points.

Un relais manqué puis une chute pour Arnaud (sans gravité) n’arrangeait rien à l’affaire. Arnaud et Rayan durent serrer les dents jusqu’à la fin pour rester dans le peloton. Ils se classaient 6ème du dernier sprint, ne marquaient pas de points, mais c’était suffisant pour monter sur le podium et prendre la 3ème place avec 7 points , à 3 points de la Bretagne et 4 points du Centre.

Emile et Allan, se sont battu jusqu’au bout, ils terminent cette belle compétition de très haut niveau en ayant fait honneur à leur sélection.